Frontend Engineer, un métier… de passion



Chez Homiwoo, la confiance et l’émulation positive au sein des équipes contribuent pleinement à l’épanouissement des collaborateurs. Cette ambiance saine a séduit Etienne Quancard dès son arrivée, en 2020. Il nous présente les enjeux et satisfactions de son métier de Frontend Engineer au sein de la start-up française.



Etienne Quancard a rejoint l’aventure Homiwoo en septembre 2020. Son rôle ? « Développer les interfaces et fonctionnalités du site et de la plateforme, tout en veillant à proposer un site agréable en matière de style et d’expérience utilisateur ». Un métier-passion qui s’impose aujourd’hui comme une évidence après une belle reconversion.


De l’urbanisme au développement web


Séduit par les thématiques relatives au logement, Etienne s’était initialement orienté vers un Master 2 en urbanisme et aménagement. Jeune diplômé, il avait rejoint un cabinet de conseil spécialisé dans les politiques du logement et de l’habitat dégradé, au sein duquel il effectuait des missions pour les collectivités. Une première expérience intéressante mais pas totalement épanouissante. « Mon poste impliquait une grande part d’administratif, c’était assez répétitif et je n’avais plus réellement l’impression d’apprendre. J’ai réfléchi à ce que je souhaitais faire et réalisé que j’avais toujours été intéressé par l’informatique ». Après avoir démissionné, Etienne a donc suivi une formation courte en sept mois pour être développeur web. Une première expérience de développeur junior dans une start-up lui a permis de mettre en pratique ses connaissances et de les renforcer, dans le secteur du logement qu’il connaît bien.


Contacté par un chasseur de têtes à l’été 2020 afin de rejoindre les équipes Homiwoo, Etienne n’a pas hésité : « Le domaine de l’immobilier m’intéresse toujours et les projets développés chez Homiwoo sont variés. L’ambiance semblait aussi très bonne et de fait, dès mon arrivée, j’ai été très bien accueilli et accompagné ».


L’apprentissage constant comme moteur


Le secret de cette reconversion réussie ? La passion pour le développement informatique et la volonté d’en apprendre chaque jour davantage sur son domaine d’expertise. « Dans le développement, tout évolue très vite. Il faut être curieux, tester au quotidien de nouvelles idées et être persévérant », explique Etienne. Le travail d’équipe permet de progresser rapidement. « Chez Homiwoo, nous faisons chaque matin une réunion avec toute l’équipe pour dire ce que nous avons fait la veille, ce que l’on a prévu de faire dans la journée. Cela permet de faire remonter les éventuelles difficultés et de débloquer les situations. Être entouré par des développeurs seniors donne l’opportunité d’apprendre plus, et plus vite ».


Adrien Bernhardt, Co-fondateur et CTO d’Homiwoo, participe à cette saine émulation en suggérant de nouvelles pistes à creuser : « Adrien fait beaucoup de veille et nous donne toujours plein d’idées », se réjouit Etienne. La diversité des tâches est un atout du poste de Frontend Engineer. Au-delà du site public Homiwoo, Etienne est ainsi amené à intervenir sur la plateforme clients mais également sur d’autres projets en lien avec l’immobilier et la gestion de patrimoine. « Le développement de fonctionnalités peut prendre une journée ou deux mois, selon le niveau de complexité et les difficultés rencontrées », explique Etienne. « Dernièrement, nous avons aussi travaillé sur un nouveau framework novateur qui pourra être intégré à nos prochains développements. J’ai adoré découvrir une technologie nouvelle, aller au bout de la chose avec le sentiment d’avoir réellement appris. Il y a un vrai plaisir à trouver des solutions ».


Souplesse et confiance au quotidien


Chez Homiwoo, Etienne apprécie particulièrement le climat de bienveillance qui permet à chacun d’avancer sur ses missions sereinement. « On travaille toujours dans une très bonne ambiance, sans mauvaise pression et avec de l’entraide. Il y a aussi une vraie souplesse dans la gestion du temps de travail : il y a une grande flexibilité pour le télétravail, si l’on a un rendez-vous médical ou autre en pleine journée, cela ne pose pas de problème car on nous fait confiance. C’est vraiment appréciable et très différent de ce que j’ai pu connaître auparavant ».


Après deux ans au sein d’Homiwoo, Etienne souhaite s’investir durablement dans la start-up. « J’aimerais monter en compétences afin de devenir le référent frontend de l’entreprise ».