Pilotage financier du patrimoine : Loré et Homiwoo se connectent


Homiwoo, plateforme d’estimation et d’analyse des marchés immobiliers, et Loré, l’éditeur du logiciel d’optimisation de taxe foncière WIM, signent un partenariat.


Loré et Homiwoo unissent leurs forces pour accompagner leurs utilisateurs respectifs dans le pilotage financier de leur patrimoine.


L’industrie immobilière connaît de grandes mutations et se financiarise. Il devient ainsi indispensable pour les acteurs du logement social de s’équiper d’outils performants pour piloter les enjeux financiers auxquels ils sont inévitablement soumis.


Loré édite le logiciel WIM qui permet de piloter et de réduire les taxes foncières. Homiwoo est une plateforme d’estimation et d’analyse des marchés immobiliers résidentiels.


Tous les utilisateurs de WIM pourront donc, depuis leur portail web de pilotage financier et fiscal, valoriser tout ou partie de leur patrimoine. En quelques millisecondes seulement, des indicateurs tels que la valeur de marché d’un logement, son prix au mètre carré, sa fourchette basse et haute et une estimation du délai d’écoulement seront disponibles. Homiwoo sera effectivement interrogée en temps réel via API (solution informatique qui permet à des applications de communiquer entre elles) pour fournir des données de marché.


Cette première étape dans le rapprochement informatique des deux plateformes permettra aux utilisateurs d’avoir une vue complète et exhaustive de leur patrimoine.


Antoine Valette, Directeur commercial de Loré, précise : “Le contexte financier du secteur de l'immobilier résidentiel nécessite le déploiement d'outils de gestion et d’aide à la décision toujours plus performants. Cette collaboration avec Homiwoo permet de fournir à nos utilisateurs une réponse technologique à forte valeur ajoutée pour une prise de décision stratégique dans leur entreprise."


William Violet, président et co-fondateur d’Homiwoo, ajoute: “Le logement social est en pleine mutation. Les profils des dirigeants changent. Autrefois les experts techniques prenaient la tête des bailleurs. Aujourd’hui les profils des dirigeants sont plus financiers. Cela répond aux contraintes financières accrues auxquelles ils sont soumis. Notre partenariat permet d’apporter une réponse performante face à ces problématiques”.